Vous êtes ici : Alexandre Henry » » Les news » Redken Euro Symposium 2012 à Berlin

Redken Euro Symposium 2012 à Berlin

Redken Euro Symposium 2012 à BerlinJe vous invite aujourd’hui à plonger dans le monde de Redken à travers mon expérience au premier European Symposium à Berlin.

3 jours d’évènements à 100 à l’heure où shows coiffure, rencontres et soirées se sont enchaînés dans une ambiance toujours plus dynamique.

Voici donc le récit d’un week-end allemand dont tous les belligérants risquent de se souvenir agréablement, avec, comme toujours pour les moments marquants, l’impression que tout est tout de même passé trop vite…

L’arrivée à Berlin

Mon arrivée, en ce dimanche midi, se révéla plus glaciale que prévue lorsque le vent extérieur vint accentuer les -14°C de rigueur à Berlin en février… mais l’ambiance du petit groupe de coiffeurs et Redken Artists dans lequel je me suis mêlé à la sortie de l’avion me fit rapidement oublier le manque de laine.

Grâce à quelques savantes séances de mélange d’allemand, d’anglais et de français, nous nous retrouvâmes rapidement au Radisson Blu Hotel, bel écrin de 6 étages à deux pas de la Alexander Platze où de confortables chambres boisées nous attendaient.

19h : Début du show

L’installation fut rapide et l’évènement ne se fit pas attendre puisque dès 19h, le GRAND OPENING SHOW démarra avec force sons et lumières pour emporter les 2500 personnes venues de 23 pays européens, plus les USA en prime, dans la vague du REDKEN EUROPEAN SYMPOSIUM 2012, première messe européenne pour le groupe.Ancien aéroport de Tempelhof
Afin de s’assurer de ne pas faire les choses à moitié, Redken Allemagne avait privatisé l’ancien aéroport de Tempelhof : centre névralgique du pont aérien franco-américano-britanique mis en place en 1948 afin de ravitailler la population de la ville en vivres, embourbée dans le blocus soviétique.

Le staff, en plus de décorer l’ensemble du lieu aux couleurs de la marque, y avait recréé 3 grandes salles :

  • un lieu de rencontres et de démonstrations,
  • un « food-quarter » rempli de stands aux plats d’origines diverses,
  • et une grande salle dédiée aux spectacles avec scène, sons, lumières et caméras.

You are here to get inspired, to inspire, and be part of the colour generation

Une fois la présentation des protagonistes scéniques de ce week-end effectuée, c’est avec le show de Sam Villa que les grandes lignes de notre séjour allemand furent tirées :

« you are here to get inspired, to inspire, and be part of the colour generation »

En référence entre autre, à la sortie de CHROMATICS, la nouvelle grande coloration par Redken.

Un show inspiré et ultra dynamique, intensifié par les airs du « Phantom of the Opera » et de « Transformers », où les chignons se torsadaient et se concrétisaient en quelques minutes à peine, à côté d’autres carrés blond platine à la texture transformée en quelques coups de ciseaux aériens, réaffirmant l’incroyable prestance scénique et la qualité technique du coiffeur américain.

La première soirée

Après les premiers « efforts », le réconfort se présenta sous la forme d’une surprise de taille : pour le dîner, Redken France nous avait conviés au restaurant du Toit-Terrasse du Reichstag où nous fut proposé un excellent repas accompagné d’une vue nocturne de Berlin (ville assez peu éclairée de nuit d’ailleurs).

Après cette première après-midi, ce n’est pas la panne de bus pour rentrer à l’hôtel – qui nous immobilisa près d’une heure dans la fraîcheur mordante de la nuit berlinoise – qui nous aura fait regretter quoi que ce soit.

Enfin revenu à l’hôtel, et après une douche chaude obligatoire, je me rendis dans l’énorme hall, au milieu duquel trônait un aquarium surprenant – sorte de mastodonte liquide sur un pied d’estale de béton de 2 mètres, le tout frôlant les cinq étages de hauteur – où je rencontrai un autre aperçu de Redken en la présence d’un groupe de coiffeurs provençaux ayants la fâcheuse habitude d’être tous plus sympathiques et rigolards les uns que les autres.

Je profitai alors de l’occasion jusqu’à une heure déraisonnablement avancée, pour découvrir et studieusement retenir des point de vue et des conseils tirés de longues expériences de Redken artistes et autres patrons de salons.

Le 2ème jour

shows coiffure Redken Euro Symposium 2012Le lendemain, dès 9h, les shows coiffure recommencèrent à s’enchaîner – sans moi pour le premier tiers de la journée : votre serviteur ayant raté le coche pour attraper le bus, et trouver son chemin dans Berlin n’est pas la chose la plus aisée qui soit – jusque dans l’après-midi sans que l’ambiance ne redescende, entrecoupés de rapides pauses casse-croûte et bières allemandes.

Ils nous permirent de redécouvrir entre autres le canadien Chris Baran, directeur artistique international du design chez Redken, son incroyable panel de techniques, son énergie intarissable et le plaisir qu’il a de transmettre et de partager tout son bagage professionnel.

S’arrêtant plus tôt que la veille, les shows et workshops ont laissé place à une rapide séance shopping au coeur de la capitale allemande suivie d’une intransigeante heure de préparation nécessaire pour la tant attendue Black Party.

La Black Party organisée par Redken

Comme toujours lorsqu’il s’agit de célébrer un évènement, le monde de la coiffure – et la famille Redken en particulier – n’est jamais en restes et n’a besoin d’aucune aide pour faire durer la soirée jusqu’au bout de la nuit.

Sans compter sur une talentueuse formation (guitare, basse, batterie, clavier, DJ, 2 chanteurs, 2 chanteuses et un rapeur) qui nous a offert deux heures de live déchaîné en revisitant brillamment certains des plus grands hits des 30 dernières années : depuis Beyonce en passant par Kanye West jusqu’à l’obligatoire Michael Jackson.

Le DJ, prenant tant bien que mal la relève, aura tout de même réussi à nous tenir occupés jusqu’à une heure avancée de la nuit, ce qui ne semblait pas déranger le chauffeur de bus qui nous a raccompagnés à l’hôtel.

Le dernier jour

Le lendemain, business, diagnostics /conseils, et techniques de coloration nous attendaient sur scène, dès 10h du matin, pour une dernière journée d’échanges et de découvertes.

J’ai eu, à cette occasion, le plaisir de découvrir, entre-autres, le travail de deux coiffeurs californiens qui auront su rappeler qu’il n’y a pas qu’à Paris, Berlin et Londres que la mode, les tendances et l’inspiration se créent et se recréent chaque jour.

Une fois ressorti dans l’air glacial berlinois et après avoir récupéré nos bagages, un dernier bus – avec parquet et sièges en cuir s’il vous plait ! – nous déposa aux pieds de l’aéroport avant de disparaître dans un coin du parking pour repartir dans la ville, scellant ainsi la fin de cet incroyable week-end.

Retour sur Paris avant le symposium 2013 !

L’avion ne fut pas long à attendre et nous arrivâmes à Paris avec une avance de presque 30 minutes.

Le temps de se séparer une fois arrivés à Orly et il ne me restait plus qu’à rentrer chez moi et écrire ces quelques lignes.

Maintenant, c’est un rendez-vous pour 2013 et le symposium mondial à Las Vegas que je lançe !

D’ici là, « get inspired and be part of it! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HAUT